Quand recourir aux services d’une pro

par Alexe

par Alexe

Partagez cet article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email
Dans cet article
    Add a header to begin generating the table of contents

    Les bons plombiers disent souvent qu’ils gagnent la majeure partie de leur argent à réparer les erreurs des autres, et cela peut également être vrai pour le marketing et le design en général.

    L’ère de l’accessibilité

    Les plateformes en ligne et les médias sociaux ont créé un espace où des personnes relativement inexpérimentées ont la possibilité d’accéder à des outils faciles d’utilisation et souvent gratuits ou peu couteux pour promouvoir leur entreprise.

    C’est fantastique pour les petites entreprises qui ne peuvent pas se permettre les grands frais d’agence pour commercialiser leur marque. Les réseaux sociaux, entre autres, ont rendu possibles des campagnes publicitaires pour des entrepreneurs ou compagnies qui n’auraient autrefois pas pu se permettre une si grande portée. Effectivement, les publicités télévisées étaient réservées aux grandes marques multinationales et étaient complètement hors de portée pour la majorité des petites entreprises. De même, les logiciels de créations graphiques sont plus accessibles que jamais et ont permis d’envoyer les horreurs Word Art aux oubliettes… pour mieux laisser place à d’autres types d’horreur.

    Oui, il existe une large gamme d’outils disponibles pour les start-up, on pense souvent à Canva pour la conception et les graphiques ou à Wix, GoDaddy et SquareSpace pour des outils de création de sites Web assez faciles à utiliser. Et je le dis sincèrement, certaines personnes ont un talent naturel pour se mettre en marché à l’aide de ce genre d’outils! Tant mieux pour elles. Malheureusement, pour la grande majorité des gens qui s’essaieront avec ces outils, il en est tout autre. Effectivement, ils peuvent faire progresser votre entreprise, mais ils ont une limite, si vous n’avez pas l’expertise nécessaire et le temps à investir dans le processus.

    Tout le monde ne va pas entretenir sa propre voiture ou installer son propre système de chauffage, n’est-ce pas? Certains décident de le faire, à leurs risques. Mais assumant que vous savez pertinemment que la carrosserie n’est pas votre force… choisiriez-vous vraiment de réparer votre véhicule sans trop savoir comment, alors qu’il doit vous mener très loin, très souvent?

    Alors similairement, voulez-vous vraiment prendre en charge les stratégies numériques et les outils web de votre compagnie, alors que votre propre champ de compétences se situe complètement ailleurs, et sachant que vous souhaitez voir croître vos affaires et rivaliser avec vos compétiteurs? Non? Je me disais…

    L’univers du marketing numérique

    Le marketing numérique est un univers complexe. Pensez-y comme un oignon…

    Il y a le noyau interne. C’est là que se trouvent les analystes de données, ils comprennent tous les chiffres et la technologie qui accompagnent le suivi et le reciblage des audiences (données analytics, remarketing… pixel facebook… ça vous dit quelque chose?). Ils mesurent les conversions et les ventes, construisent des bases de données pour leurs clients et les exploitent constamment. Aucune décision n’est prise sans les données pour les « backer » .

    La couche suivante, ce sont les spécialistes du marketing et les experts numériques qui connaissent le comportement des consommateurs, comment une image peut faire ou défaire une campagne. Ils mélangent les liens émotionnels de la marque et du consommateur avec les données, pour livrer des campagnes et des créations qui sont belles, mais surtout efficaces.

    Ensuite, il y a la couche externe, ce sont les entrepreneures et propriétaires d’entreprises qui essaient de pénétrer dans l’espace du marketing numérique, mais qui manquent de cohérence et qui ne connaissent pas les aspects techniques de l’analyse.

    C’est un espace dangereux. Frustrant aussi. Plusieurs clients le vivent. Ils se démènent en essayant fort, mais finissent par abandonner tout espoir que ces platesformes puissent fonctionner pour leurs marques, car ils ne voient pas un retour direct et ne peuvent pas mesurer adéquatement le retour sur leur investissement de temps.

    Le problème est qu’ils sont bons dans ce qu’ils font, ils ne sont tout simplement pas des experts en marketing numérique.

    Quand faire le move?

    Lorsque les PME ou les petites compagnies débutent en affaires, c’est souvent le manque de budget qui les empêche de faire affaire avec une professionnelle ou un professionnel. Et ça se comprend. Mais ultimement, la question de savoir quand faire appel à un expert en numérique ou en design peut être résolue en une réponse simple : dès que vous pouvez vous le permettre. Mais ça veut dire quoi, ça « quand je peux me le permettre »? Ça n’équivaut pas nécessairement à « lorsque votre entreprise dégagera des profits suffisamment intéressants pour engager des dépenses numériques ». Ça peut surtout vouloir dire…

    • Lorsque vous avez le soutien financier pour le faire (certaines subventions sont accessibles pour les PME)
    • Lorsque le marché est criant (vous vous souvenez certainement du mois de mars 2020, lorsque tous les commerces fermaient et que tous les consommateurs se tournaient alors vers les boutiques en ligne… plusieurs entreprises ont dû réajuster leurs stratégies numériques très vite)
    • Lorsque vous jugez qu’une opportunité doit absolument être saisie, notamment pour prendre de l’avance sur un compétiteur (souvent, il faut dépenser des sous pour en générer davantage!).

    Investir temps et argent dans cette aventure, sans stratégie ni processus de réflexion, peut nuire à votre marque et peut vous coûter beaucoup plus cher sur le long terme… C’est un pensez-y bien! Dans le doute, demandez conseil!

    Scroll to Top