Comment faire face au syndrome de l’objet brillant

Partagez cet article
Dans cet article
    Add a header to begin generating the table of contents

    Loin de la pathologie médicale, le syndrome de l’objet brillant (en anglais, “shiny object syndrome“) est un phénomène courant dans lequel une personne est obsédée par la nouveauté et désire à tout prix s’approprier chaque nouvelle tendance: c’est une phénomène fréquent dans la sphère privée mais surtout dans la sphère professionnelle!
    Vous êtes du genre à être sans arrêt à l’affût de nouveautés, vouloir toujours tester les produits ou services à la mode ou à commencer des projets sans jamais les terminer?
    Vous êtes sûrement atteint du syndrome de l’objet brillant… Mais pas de panique! Nous allons voir comment y faire face.

    Qu’est-ce que le syndrome de l’objet brillant?

    Définition du syndrome de l’objet brillant

    On a tout le temps envie du dernier objet à la mode, que ce soit le dernier iPhone ou la dernière application de création de contenu (comme Canva, ou Capcut). 
    En business, ce syndrome se traduit par le fait d’être attirés par la dernière formation qui vient de sortir, le nouveau logiciel, la nouvelle stratégie marketing, etc. 
    Les entrepreneurs touchés par ce syndrome de l’objet brillant se retrouvent à courir après cette dernière nouveauté comme si la réussite de leur business en dépendait.
    Vous achetez des formations, sans réellement les mettre à profit? Vous changez tout le temps d’identité visuelle? Vous essayez toutes les plateformes de création de contenu sans vraiment créer de stratégie derrière chaque lancement? Vous souffrez certainement du syndrome de l’objet brillant!
    C’est alors que vous vous sentez épuisés d’avoir mis toutes ces choses en place et frustrés de voir que rien n’a vraiment avancé pour autant. Cette situation est souvent désastreuse pour votre moral et votre productivité (et parfois aussi, pour votre porte-monnaie).

    Tout le monde est concerné!

    Ne culpabilisez pas car tout le monde fait face au syndrome de l’objet brillant! Le tout est d’en prendre conscience lorsque nous sommes concerné.
    La créativité est énormément mise en avant de nos jours, affichée comme nécessaire pour avoir un business qui grandit, et en pensant être à sa recherche, on tombe facilement dans le panneau du syndrome de l’objet brillant: à force de vouloir toujours créer différemment, on oublie son objectif initial.

    Causes du syndrome de l’objet brillant

    Il y a plusieurs causes possibles au syndrome de l’objet brillant, mais les raisons principales qui touchent le secteur de l’entrepreneuriat sont les suivantes:
    -L’effet de mode:
    On nous fait tout le temps croire que la réussite de notre business repose sur cette offre ou ce produit miracle et comme tout le monde autour de nous en parle, alors c’est logique de penser “sans ça je ne peux pas réussir”. C’est la toute la stratégie du marketing d’influence, le tout est d’en être conscient.
    -La recherche du confort et de la sécurité:
    Il est tellement facile d’acheter encore un produit ou une énième formation, car cela vous évite d’avoir à vous concentrer sur votre prochain gros objectif. Vous savez, ce gros objectif qui vous fera vraiment avancer, mais qui va vous sortir de votre zone de confort. Celui sur lequel vous procrastinez depuis déjà trop longtemps… Ainsi, vous vous occupez en faisant plein de petites choses qui ne vous font pas peur, et qui vous donnent l’impression d’avancer (alors qu’en fait, pas vraiment) !
    -La peur de l’échec:
    C’est commun dans le milieu de l’entrepreneuriat, la peur de l’échec est si présente que vous êtes prêt à vous procurer la moindre solution qui arrive sur le marché et vous garanti le succès… À croire qu’elle est la seule et unique réponse à la réussite de votre business, mais non… ça c’est vous!

    le syndrome de l'objet brillant
    “Squirrel!” Là-Haut – Studios Pixar

    Quelles sont les conséquences du syndrome de l’objet brillant?

    Comme on a pu le voir le syndrome de l’objet brillant est un vrai frein pour votre productivité! Mais alors comment cela se traduit-il réellement?

    Sur le travail

    -Perte de concentration :
    À force de se concentrer sur de nouvelles choses et de nouveaux apprentissages, on s’éparpille et on perd en concentration et en attention sur les objectifs initiaux de notre entreprise.
    -Difficulté à réaliser des tâches :
    La distraction constante qu’entraine le syndrome peut rendre difficile la réalisation de tâches simples ou complexes. On perd en efficacité!
    -Problèmes de productivité :
    Perdre en efficacité c’est aussi perdre en flexibilité et en productivité. Moins on réalise de tâches vraiment importantes, moins on gange en rendement.
    -Problèmes financiers :
    Les personnes atteintes du syndrome de l’objet brillant peuvent être enclines à dépenser de l’argent de manière excessive pour acquérir des formations, de nouveaux objets ou logiciels, ce qui peut entraîner un problème de gestion de ses finances au long terme.

    Dans la vie personnelle

    -Dépression et anxiété :
    Si le comportement lié au syndrome de l’objet brillant entraîne des difficultés dans la vie quotidienne, tels que l’impression de ne pas en faire assez, de travailler dans le vent, de s’épuiser sans résultats, cela peut conduire à des sentiments de dépression et d’anxiété. Dans ces cas là, il est très important de consulter un professionnel de santé.
    -Isolement social :
    Dans des cas plus inhabituels, le fait d’être sans arrêt dans son travail, dans l’angoisse de ne pas réussir, d’être trop connecté aux réseaux et à cette image de soi négative peut vraiment vous isoler du monde extérieur et des choses qui comptent vraiment… Prenez soin de vous!

    Faire face au syndrome de l'objet brillant
    L’impression d’avoir la tête partout et nulle part à la fois?

    Comment faire face au syndrome de l’objet brillant?

    Maintenant qu’on a décortiqué le syndrome de l’objet brillant, passons à l’action!
    La première étape était bien de l’avoir identifié et d’en prendre conscience, mais encore faut-il réussir à s’en débarrasser.

    Se recentrer

    La première chose à faire pour faire face au syndrome de l’objet brillant est de vous concentrer sur vos objectifs et vos valeurs. Poser les bases à nouveaux pour cibler ce qui compte vraiment pour votre entreprise. Ainsi, lorsque vous serez tenté d’acheter un nouveau service, vous serez apte à vous poser la question: cette chose dont j’ai envie, va t elle réellement permettre à mon business de progresser? Est-ce que ça correspond à mes besoins et mes valeurs?

    Passer à l’action

    Ça suffit de se réfugier dans les solutions soi-disant miracles, pour éviter de s’attaquer aux vrais enjeux de son entreprise. Au lieu de foncer acheter ce nouveau truc qui brille, revoyez quels sont vos objectifs sur le long terme, et réalisez seulement des actions qui permettent de tendre vers ceux-ci!

    Se focaliser sur son client idéal

    Votre client idéal doit être votre préoccupation #1 !
    Si vous avez bien défini votre persona, vous savez exactement ce qu’il lui faut.
    Dès lors, s’il n’écoute pas de podcast vous n’avez pas besoin d’acheter un super micro. De même, s’il ne regarde pas de vidéo, pourquoi auriez-vous besoin d’une caméra ? Etc.

    Faire une Content Detox

    Les médias sociaux ont la facheuse tendance à nous couper de la réalité. En étant sollicité à longueur de journée par de nouveaux produits ou de nouvelles opportunités, il nous est presque impossible de faire la part des choses sur ce qui fonctionne vraiment et ce qui n’est que du vent… Coupez, ralentissez, prenez du temps pour vous! Faites un tri dans vos newsletters, mettez à jour vos comptes suivis sur Instagram, etc. Créez-vous la bulle qui correspond à votre manière de faire!

    Rationaliser

    Toute nouveauté n’est pas à jeter, bien au contraire! De plus, il est aussi totalement normal de céder à une publicité parce que tout simplement l’objet que l’on achète a pour vocation de nous faire plaisir. Le tout c’est d’en avoir conscience au moment de l’achat! Ne pas espérer des réussites miracles, mais utiliser tous ces nouveaux outils pour faire grandir notre façon de voir les choses, améliorer notre workflow, prendre du recul sur nos habitudes. C’est la dernière chose à mettre en place pour faire face au syndrome de l’objet brillant.
    Et surtout, avant d’acheter une solution, tentez vraiment de la résoudre de vos propres moyens, car vous êtes capables de bien plus que vous ne le pensez!!

    Alors, vous aussi vous souffrez du syndrôme de l’objet brillant? Comment avez-vous fait pour le canaliser? Ou bien comment le gérez vous au quotidien?

    Comment faire face au syndrome de l'objet brillant